jeudi 30 avril 2015

29 ans après l’explosion de Tchernobyl, les radiations touchent encore 6 à 7 millions de personnes

Vingt neuf ans après l’explosion de Tchernobyl, les radiations touchent encore 6 à 7 millions de personnes dans les territoires contaminés, selon le médecin Youri Bandajevski. Ses dernières recherches, réalisées entre 2014 et 2015, tentent de démontrer le rapport entre l’exposition au césium 137 et au strontium et les dysfonctionnements cardio-vasculaires chez les jeunes de 3 à 17 ans (donc, nés après la catastrophe).

Bandajevski explique : « sur
Bandajevski explique : « sur
Sur les 3088 enfants examinés, 81,9 % présentaient des troubles cardiovasculaires, parmi lesquels 5,6 % étaient même atteints du cancer de la thyroïde. Hypertension, hypotension, arythmie, tachycardie, bradycardie et syndrome métabolique sont autant de pathologies qui ont été recensées, en particulier chez les garçons qui se montrent apparemment plus fragiles face à la radiation que les filles.


mercredi 29 avril 2015

Chine : un mur d’arbres de 4,500 kilomètres pour lutter contre le réchauffement climatique

Plus connu sous le nom de «Grand Mur Vert», il s’agit du plus grand projet écologique mondial selon une récente étude, menée par une université australienne et publiée dans la revue Nature Climate Change. «Le pays construit une ceinture d’arbres qui va s’étendre sur 4,500 kilomètres entre le nord et le nord-ouest de la Chine pour tenter de bloquer l’avancée du désert de Gobi. Globalement, le pays a planté 13 millions d’hectares de forêt depuis 2008, selon l’administration des forêts de l’État.»

On note aussi que «les efforts de reforestation en Chine, combinés à la repousse sur les terres agricoles en Russie, ont permis de compenser d’environ 85% les pertes en carbone de la biomasse dues à la déforestation tropicale depuis 2003». La quantité de carbone absorbé par la végétation a même augmenté de 4 milliards de tonnes depuis une douzaine d’années.


 

11 % des surfaces cultivées sur la planète : la Chine devient le deuxième vignoble mondial

La conquête du marché du vin par la Chine n'est pas près de s'arrêter. Le pays est devenu en 2014 le deuxième vignoble du monde, avec près de 800 000 hectares, derrière l'Espagne et devant la France, a fait savoir l'Organisation internationale du vin (OIV). Le vignoble chinois, qui représentait moins de 4 % des vignes mondiales en 2000, compte aujourd'hui pour près de 11 % des surfaces cultivées.

C'est en Chine et en Amérique du Sud principalement que les vignobles continuent de croître, note l'OIV dans sa présentation. Les surfaces se réduisent par contre dans l'Union européenne, atteignant 3,4 millions d'hectares – soit un recul de 21 000 hectares.


mardi 28 avril 2015

Plus de la moitié de la population rurale dans le monde n'a pas accès à des soins de santé

Selon un rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT), plus de la moitié de la population rurale dans le monde est exclue des soins de santé.

La différence avec les habitants des zones urbaines est criante : 56 % des personnes habitant en zone rurale n’ont pas accès aux soins de santé essentiels, contre 22 % en région urbaine. Globalement, l’OIT estime que 38 % de la population mondiale n’est pas protégée par un système d’assurance sociale.

Cette réalité étudiée par l’OIT, qui réunit les représentants des gouvernements, des entreprises et des syndicats de salariés de 185 pays – l’étude a porté sur 174 pays –, révèle des disparités. Les pays en développement sont plus touchés par cette absence de couverture sanitaire, le taux dans les zones rurales s’élevant notamment à 83 % en Afrique.


lundi 27 avril 2015

Hong-Kong : visages de pollueurs affichés en pleine rue grâce à l’ADN retrouvé sur les déchets

Une campagne environnementale insolite (The Face of Litter) lancée à Hong Kong : la "honte publique" est utilisée pour lutter contre les personnes jetant leurs déchets dans les rues de la ville.

Grâce à l’ADN présent sur les mégots ou les chewing-gums récupérés, des scientifiques ont pu établir des portraits-robots des malfaiteurs en croisant les résultats avec les données géographiques et sociologiques du lieu où le détritus a été trouvé. Les visages numériques des pollueurs sont ainsi affichés sur de grands panneaux publicitaires, les réseaux sociaux ou les journaux locaux.

Plus d'info

dimanche 26 avril 2015

Seulement 3,200 tigres sauvages sur la planète; 95% de moins qu'il y a cent ans

Le WWF (Belgique) lance une campagne pour sauver les tigres sauvages. Seuls 3,200 d'entre eux vivent encore à l'état sauvage, soit 95% de moins qu'il y a cent ans.

La campagne entend remédier à cette situation en lançant un appel aux familles dont le nom est également en voie de disparition en Belgique. Sur le site internet www.sauvezletigre.be chacun peut adopter symboliquement un tigre en lui donnant son nom et ainsi agrandir sa famille.

Il y a plus de tigres en captivité aux États-Unis (environ 5,000) que de tigres sauvages dans la nature. Parmi les neuf sous-espèces, trois se sont déjà éteintes au cours des dernières décennies.

Plus d'info

San Francisco : bientôt 100% de déchets recyclés

Avec bientôt 100 % de ses détritus recyclés, San Francisco est en train de prouver au monde que la lutte contre le gaspillage et les émissions de CO2 est non seulement possible mais très rentable.

La ville pionnière des causes écologiques américaines retraite déjà 80% du contenu de ses poubelles, un record absolu. Mais son ambition du "zero waste" (zéro déchet au dépotoir) se heurte chaque matin au tsunami de plus de un millier de tonnes de détritus.

La réussite de San Francisco rendrait crédible, aux yeux du monde, l'espoir d'un recyclage total de nos déchets, clef d'une réduction sensible des émissions de gaz à effet de serre.

Plus d'info

samedi 25 avril 2015

La plupart des baleines à bosse ne seraient plus en danger d'extinction

Les États-Unis ont proposé de retirer une grande partie des populations de baleines à bosse de la liste des animaux en danger d'extinction, soulignant le succès des efforts de protection depuis 1970 dans de nombreux endroits du monde.

L'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) estime que ce statut ne se justifie plus pour dix des 14 populations de ces mammifères marins.

Alors que les activités des pêcheries industrielles avaient provoqué une très forte réduction des populations de ces cétacés, la protection dont ils ont bénéficié au cours des quatre dernières décennies a permis un accroissement constant de leur nombre dans la plupart de leurs habitats.

Plus d'info

vendredi 24 avril 2015

Pollution : des milliers de poissons morts sur le site des Jeux olympiques de Rio

À moins de 500 jours des Jeux olympiques, Rio de Janeiro n’a toujours pas réglé les problèmes de pollution de sa baie légendaire. En février puis en avril, des milliers de poissons morts ont émergé de deux plans d’eau utilisés pour les compétitions.

La résolution du problème de la pollution était censée être un héritage majeur de l’événement. Le maire de Rio concède qu’il s’agit d’une « occasion manquée ».

Plus d'info

jeudi 23 avril 2015

Pêche à la crevette : 53,000 tortues marines meurent chaque année piégées dans les filets

L'organisation de défense de l'environnement Oceana a lancé des poursuites contre le gouvernement américain, estimant que le nombre de tortues marines piégées et tuées dans les filets pendant la pêche à la crevette était trop élevé. Les tortues de mer sont une espèce menacée.

Selon Oceana, l'industrie de la pêche à la crevette au chalut dans le sud-est — la plus importante aux États-Unis — tue environ 53,000 tortues marines chaque année dans le golfe du Mexique et dans l'océan Atlantique. C'est davantage que toutes les autres industries de la pêche américaines cumulées, a-t-elle souligné.

Plus d'info

lundi 20 avril 2015

Record de déchets électriques et électroniques dans le monde; 41,8 millions de tonnes en 2014

Les déchets électriques et électroniques ont pesé l'année dernière 41,8 millions de tonnes selon un rapport de l'Université des Nations unies. C'est un record (39,8 millions en 2013).

Près de 60% de ces produits étaient des équipements de cuisine, de salle de bain ou de buanderie. Quelque 7% étaient des téléphones portables, des calculatrices, des ordinateurs portables ou encore des imprimantes.

Plus d'info

dimanche 19 avril 2015

Sécheresse en Californie : des millions de mètres cubes d’eau embouteillés sans permis

Le service des forêts des États-Unis a l'intention d'observer de près les autorisations accordées à la société suisse Nestlé pour mettre en bouteille l’eau du sol californien (2,7 millions de mètres cubes en 2014).

Une longue enquête publiée en mars par le journal local The Desert Sun démontre que les permis de pompage accordés à Nestlé pour exploiter l’eau des sols ont expiré depuis fort longtemps, sans jamais avoir été renégociés. Dans le comté de San Bernardo, deux de ces permis auraient expiré, respectivement en 1988 et en 1994. Ce serait donc en vertu de permis non conformes et en dépit de la sécheresse sans précédent dans la région que Nestlé exploite les eaux californiennes.

Plus d'info

vendredi 17 avril 2015

L'Allemagne premier pays au monde à interdire le broyage de poussins vivants

L’Allemagne veut mettre fin au broyage de poussins vivants d’ici 2017, devenant ainsi le premier pays au monde à interdire cette pratique très largement répandue dans l'industrie agroalimentaire.

Chaque année, quelque 45 millions de poussins mâles sont broyés en Allemagne (50 millions en France; 300 millions aux États-Unis) parce qu’ils ne pondent pas d’œufs et qu’ils grossissent trop lentement pour être utilisés dans l’industrie des poulets de chair.


jeudi 16 avril 2015

Le Japon veut reprendre la chasse à la baleine dans l'Antarctique... "au nom de la science"

Privé de chasse à la baleine en Antarctique pour la saison 2014-2015 (pour la première fois depuis un siècle), le Japon demande une reprise de la chasse à la baleine dans l'Antarctique "au nom de la recherche scientifique". Un objectif dont la véracité reste à prouver aux yeux de la Commission baleinière internationale.

Tokyo estime que la population mondiale des baleines est assez importante pour supporter un quota de prises annuelles de 333 têtes en Antarctique, loin des 900 d'un précédent programme. Le Japon affirme que son nouveau programme permettra une meilleure compréhension des écosystèmes marins de l'Antarctique. Ce niveau de capture est en outre jugé "nécessaire" par Tokyo pour collecter des informations sur l'âge de la population baleinière, données dont les Nippons prétendent avoir besoin afin de définir un plafond de captures permettant de ne pas menacer la survie de l'espèce.

Plus d'info

mercredi 15 avril 2015

Rhinocéros blanc du Nord : le dernier mâle sur la planète protégé jour et nuit par des soldats

Sudan le rhinocéros blanc du Nord (une sous-espèce du rhinocéros blanc) se trouve dans une situation particulièrement précaire : il est le dernier mâle de son espèce sur la planète.

L’animal de 40 ans est actuellement sous protection armée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Sa corne a aussi été retirée pour décourager les braconniers. Une corne peut en effet être revendue entre 60,000 et 80,000 dollars le kilo sur le marché noir. Les autorités espèrent que Sudan pourra un jour se reproduire et, de ce fait, sauver l’espèce.

On comptait plus de 2000 rhinocéros blancs du Nord dans les années 1960. Il n'en reste plus que cinq dans le monde (Sudan et deux femelles dans la réserve faunique Ol Pejeta Conservancy au Kenya; deux autres femelles ailleurs en captivité).


mardi 14 avril 2015

Fukushima : des tonnes de déchets radioactifs sur les plages du Japon

Plus de quatre ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, les déchets radioactifs et les détritus en tout genre continuent de se répandre sur terre, dans les océans et dans nos assiettes.

Le grand nettoyage s'effectue notamment par l'entrepôt de nombreuses tonnes de déchets radioactifs dans des sacs en plastique, le long du littoral. En tout, on dénombre 75 000 sites de stockages provisoires. Une situation qui dure, mais ne peut s'éterniser. Le gouvernement japonais a récemment annoncé vouloir incinérer, à terme, 22 millions de m³ de ces végétaux radioactifs afin de s'en débarrasser.

Plus d'info

lundi 13 avril 2015

Explosion d'études sur le café: n'est-ce pas merveilleux?

La liste ces derniers mois semble sans fin. Mais cette recrudescence d'études sur le café, relayées massivement dans les médias et les réseaux sociaux, semblent néanmoins donner raison aux millions de buveurs de café sur la planète (12 000 tasses chaque seconde, 400 milliards de tasses par année selon l'Organisation internationale du café).

Cet engouement n'épargne pas les plus jeunes, la consommation de café chez les enfants étant à la hausse partout dans le monde. Aux États-Unis, 2,5% des enfants d'un an et 15% des enfants de deux ans en boivent tous les jours, pouvait-on lire récemment.

Plus d'info

samedi 11 avril 2015

Acidité des océans +30% : chaîne alimentaire de 820 millions de personnes en péril

Selon une récente étude menée par une équipe de l'Université d'Edimbourg, l'acidification des océans est plus qu'alarmante (+30% en 250 ans). Il s'agit de la forte concentration de dioxyde de carbone qui croît sans cesse alors que l'océan ne peut en ingérer qu'une certaine quantité.

Cette évolution menace toute la chaîne alimentaire, dont l'homme fait partie : la pêche nourrit 820 millions de personnes dans le monde, selon la FAO.

Ce phénomène s'est déjà produit il y a 252 millions d'années à cause d'énormes éruptions volcaniques. Plus de 90% des espèces animales marines et plus des deux tiers des espèces terrestres avaient alors été rayées du globe.

Plus d'info

jeudi 9 avril 2015

Réchauffement climatique : des scientifiques israéliens inventent un poulet sans plumes

Des scientifiques israéliens ont inventé un poulet sans plumes. Et même s’ils ne sont pas très jolis, ces poulets suscitent l’intérêt de plusieurs producteurs agricoles dans le monde car ils n’ont pas à être déplumés, ce qui suppose des coûts de production moins élevés. Selon les chercheurs, ces poulets ne menacent pas la santé des consommateurs. De plus, ils grossissent plus rapidement et leur viande est moins grasse.

Selon l’Institut agricole d’Israël, ces poulets sont aussi avantageux car ils n’ont pas besoin d’air climatisé dans les pays chauds, un facteur important compte tenu du réchauffement de la planète. Mais l’Institut admet que l’avenir de ces poulets, dans des pays plus froids comme la Russie ou la Scandinavie, pourrait s’avérer très limité.

Plusieurs intervenants ont accusé les chercheurs d’avoir créé un poulet OGM. Mais ces derniers rétorquent qu’il s’agit tout simplement d’un croisement naturel.


Crèmes hydratantes : 3 millions de requins tués chaque année par l’industrie cosmétique

L'ONG Bloom, qui milite pour la défense des océans, a publié récemment les résultats d'une enquête montrant que plusieurs crèmes cosmétiques, surtout en Asie, contiennent du squalane de requin, alors que de nombreuses espèces de squales sont en danger.

L'organisation exige que l'origine du squalane, une substance qui peut être soit issue de requins soit d'origine végétale, devienne obligatoire sur l'étiquetage.

"On estime à trois millions le nombre de requins profonds tués chaque année pour répondre spécifiquement à la demande internationale de squalane", selon la directrice de Bloom. "Pour certaines espèces, près de 95% de la population a été décimée, et en supprimant ces grands prédateurs, c'est toute la chaîne alimentaire marine que l'on déséquilibre", a-t-elle ajouté.

Plus d'info

mercredi 8 avril 2015

Reforestation : des drones pour planter 36,000 arbres par jour; un milliard d'arbres par année

La technologie pour lutter contre la déforestation. C'est la mission de la start-up anglaise BioCarbon Engineering, fondée par Lauren Fletcher, ancien ingénieur de la NASA. Son objectif? Planter un milliard d'arbres en un an grâce à l'utilisation des nouvelles technologies.

Pour mener à bien son projet, l'ingénieur a choisi de miser sur les drones, dont le marché ne cesse de se développer. Parmi les principaux avantages de l'entreprise anglaise, une efficacité accrue à moindre coût. Aujourd'hui, sur les 26 milliards d'arbres arrachés chaque année, seulement 15 milliards seraient replantés, laissant ainsi un vide conséquent de 11 milliards. Selon les propos de Lauren Fletcher, deux opérateurs aux commandes de plusieurs drones pourraient planter les graines de 36,000 arbres par jour, pour seulement 15% du prix des méthodes traditionnelles.


mardi 7 avril 2015

Plomb, cadmium et arsenic dans 67% des jouets en plastique des années 70 et 80

Selon une étude publiée dans la revue scientifique Journal of Environmental Health, 67% des jouets en plastique des années 1970 et 1980 présentent un taux élevé de métaux lourds (plomb, cadmium et arsenic). Les plus fortes concentrations ont été trouvées dans des pièces de couleur jaune, qui recélaient jusqu'à 70 fois les normes actuelles.

Parmi les jouets analysés, on trouve notamment des figurines Little People de Fisher Price, des poupées Barbie ainsi que des figurines Mon Petit Poney. Ces résultats inquiètent les chercheurs car la vente de jouets "vintage" fait fureur sur les sites d'enchères en ligne.

Plus d'info

lundi 6 avril 2015

Record mondial de canettes ouvertes par un perroquet en 60 secondes : 35 canettes

Le record mondial de canettes ouvertes par un perroquet en 60 secondes appartient à Zac, un ara de San José, en Californie (35 cannettes).

Plus d'info

dimanche 5 avril 2015

Aliments insalubres : 582 millions de cas de maladies chaque année; 351,000 décès

De nouvelles données sur les ravages causés par les maladies d’origine alimentaire mettent en lumière la menace mondiale représentée par les aliments insalubres et la nécessité de mener une action coordonnée et transfrontière portant sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, souligne l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui consacrera la semaine prochaine sa Journée mondiale de la Santé annuelle à la question de la sécurité sanitaire des aliments.

Selon l'OMS :
  • on dénombrait en 2010 quelque 582 millions de cas de 22 maladies entériques d’origine alimentaire différentes, ayant entraîné 351 000 décès;
  • les agents pathogènes responsables de la plupart de ces décès étaient Salmonella Typhi (52 000 décès), E. coli entéropathogène (37 000 décès) et les norovirus (35 000 décès);
  • la Région africaine enregistrait le fardeau le plus élevé de maladies entériques d’origine alimentaire, suivie par la Région de l’Asie du Sud-Est;
  • plus de 40% des personnes souffrant de maladies entériques causées par des aliments contaminés étaient des enfants de moins de cinq ans.

Plus d'info

vendredi 3 avril 2015

Le déficit mondial en cacao pourrait atteindre un million de tonnes d’ici 5 ans

Si la tendance se maintient, le monde pourrait manquer de cacao dès 2020. La faute aux maladies, à la pauvreté, à la mondialisation, au réchauffement du climat et même à la gourmandise planétaire.

En moyenne, depuis 10 ans, le monde consomme plus de cacao qu'il n'en produit. Et le prix a bondi de 60%, depuis 2012. Assez pour sonner l'alarme.

Le déficit mondial en cacao pourrait atteindre un million de tonnes en 2020. Deux millions en 2030. Trois millions en 2040. Et ainsi de suite.

Plus d'info

jeudi 2 avril 2015

Une espèce animale ou végétale disparaît toutes les 20 minutes; 26,280 espèces chaque année

Tous les ans, plus de 26 000 espèces animales et végétales disparaissent de la surface de la planète.

Le réchauffement, la pollution, les activités humaines et l’urbanisation affectent grandement le nombre d’espèces vivantes. On estime à environ 10 millions le nombre d’espèces sur Terre, dont 1,8 sont recensées à ce jour

Plus d'info

mercredi 1 avril 2015

Coupes budgétaires : la viande vendue aux Canadiens moins inspectée que celle destinée à l'exportation

Les coupes dans les programmes d'inspection des aliments au Canada ont créé deux poids deux mesures, de sorte que la viande vendue aux Canadiens n'est pas aussi bien inspectée que celle destinée à l'exportation, selon le syndicat représentant les inspecteurs.

Le gouvernement canadien, qui tente d'éliminer le déficit budgétaire, a réduit la fréquence des inspections dans plusieurs usines de conditionnement de la viande et prévoit d'autres réductions des dépenses en salubrité des aliments.

Plus d'info