mardi 12 janvier 2016

Chaque année, 300,000 cétacés meurent accidentellement dans les filets de pêche

Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), quelque 300,000 cétacés - baleines, dauphins et marsouins - s'empêtrent accidentellement dans les filets de pêche où ils meurent généralement noyés.

Les milliers de kilomètres de filets de pêche présents chaque jour dans les mers du globe sont le plus souvent invisibles ou indétectables par les sonars des cétacés, ou encore trop solides pour que les petits cétacés puissent les casser. Selon le WWF, ces prises accessoires représentent d'ailleurs la plus sérieuse menace qui pèse sur les cétacés.

Plus d'info